INSTITUT DE REEDUCATION CHATEAU DE VAREY ST-JEAN-LE-VIEUX

Institut thérapeutique éducatif et pédagogique (ITEP)

Public accueilli

Mixité
Établissement Mixte
Troubles du Caractère et du Comportement
Hébergement Complet Internat : 54 places
Semi-Internat : 12 places

Définitions

Ces troubles se manifestent généralement chez les enfants et adolescents par des actes agressifs, des mensonges, des vols, fugues, ou encore une consommation de produits illicites. La persistance de ces actes traduisent alors des signes pathologiques.
Les enfants et adolescents rejetent les activités intellectuelles et les objectifs à long terme. Ils rencontrent des difficultés d’insertion sociale, rejetent la scolarité et manifestent le souhait de rentrer rapidement dans la vie professionnelle.
L'enfant insupportable : Instabilité motrice, hyperkinésie et trouble du comportement
L'enfant insupportable : Instabilité motrice, hyperkinésie et trouble du comportement
Marika Bergès-Bounes, Jean-Marie Forget, Collectif
Prix : EUR 21,85
Nombre de pages : 242
Date de publication : 2010-04-22
Les troubles du comportement à l'adolescence
Les troubles du comportement à l'adolescence
Catherine Blatier, Amélie Rousseau, Gérard Poussin, Caroline Gimenez, Philippe Bessoles, Sid Abdellaoui Martine Paulicand, Sonia Harrati David Vavassori
Prix : EUR 9,50
Nombre de pages : 164
Date de publication : 2007-04-13

Procédures

L'orientation vers un Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique (ITEP) se fait par décision de la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH)de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) du département de résidence du jeune.
Un dossier d’admission comportant le maximum de renseignements éducatifs, scolaires, socio-familiaux, psychologiques et médicaux est ensuite déposé auprès de l'établissement souhaité. Un ou plusieurs entretiens avec les membres de la commission d'admission de l'établissement (directeur, enseignants, psychiatre, éducateurs, psychologues) peuvent être ensuite nécessaires avant que l'admission soit prononcée, en fonction des places disponibles et de l'avis de la commission d'admission.
Dans le cas d'un avis défavorable, le directeur en réfère à la MDPH, qui, en lien avec la famille, recherche une solution plus appropriée.
En tout état de cause une fois l’admission prononcée, il ne pourra être mis fin à l’accompagnement de l’enfant, de l’adolescent ou du jeune adulte sans une décision préalable de la CDAPH.

Pour plus d'informations, consultez les procédures et fiches.