FV A.P.F. SAINT-QUENTINFoyer de vie pour adultes handicapés

Caractéristiques de l'établissement

Raison sociale
FV A.P.F. SAINT-QUENTIN
Catégories
Foyer de vie pour adultes handicapés
Public accueilli
Handicapés moteurs sans troubles associés
Organisme gestionnaire
ASSOCIATION DES PARALYSES DE FRANCE APF
Maison départementale des personnes handicapées
Pour vous orienter vers cet établissement, contactez : MDPH 02 - Aisne
N° FINESS
020007043
N° SIRET
775 688 732 04097 - Situation au répertoire SIRENE
Statut
Association Loi 1901 reconnue d'utilité publique
Tarification
Président du Conseil Général
Date d'ouverture
02/01/1991

Description

Organisme gestionnaire

Fondée en 1933 par André Trannoy, l'Association des paralysés de France (APF) est une association nationale luttant pour l'intégration des personnes handicapées dans la société. Elle mène des actions pour améliorer la situation morale, sociale, matérielle et sanitaire des personnes atteintes de déficience motrice. Elle apporte du soutien à leur entourage. Elle agit, sur un autre plan, pour la reconnaissance de la dignité de ces personnes. L'Association des Paralysés de France est dirigée par un conseil d'administration élu par ses adhérents. L'association est à la fois un mouvement revendicatif et une association de gestion de services et d'établissements médico-sociaux en s'appuyant sur une charte et un projet associatif communs.

Foyer de vie pour adultes handicapés

Les Foyers de vie, parfois appelés Foyers occupationnels, mettent en œuvre des soutiens médico-sociaux destinés aux adultes handicapés qui disposent d’une certaine autonomie et qui ne relèvent pas d’une admission en Foyers d’Accueil Médicalisés (FAM) ou en Maisons d’Accueil Spécialisées (MAS), mais qui ne sont pas aptes malgré tout à exercer un travail productif, même en milieu protégé (y compris en ESAT).

 

Il s’agit de développer l’autonomie des résidents ou, tout au moins, de prévenir toute forme régression par la réalisation d’activités quotidiennes diversifiées. Les activités proposées sont diverses et adaptées aux capacités des résidents. Il peut s’agir d’activités manuelles (peinture, sculpture…), d’activités de gymnastique, de danse, d’expression corporelle, d’activités d’ergothérapie…

 

Les frais d'hébergement sont, à titre principal, à la charge de la personne hébergée. Cette contribution, calculée en fonction des ressources du résident, est plafonnée afin qu'il conserve à sa disposition un minimum de moyens financiers. Compte tenu de la somme devant être laissée à la disposition du résident, le surplus des frais d'hébergement et d'entretien est pris en charge par l'aide sociale du département.

Plus d'informations